Publié par Heloïse de Tomojo le

Chien triste : Comment réagir ?

Les signes de la dépression ne sont pas l’exclusivité des hommes. Au cours de certaines phases de leur vie, les chiens peuvent connaitre aussi un petit coup de mou. Pas de panique, on vous donne les infos pour mieux comprendre votre chien et décrypter au plus tôt les signes de déprime de votre animal préféré.

Connaitre le passé de votre chien

Connaitre l’histoire de votre chien est primordial pour mieux comprendre certaines réactions et reconnaître un chien triste ou anxieux lorsque cela est le cas.

Si les chiens n’ont pas tous le même passé, l’impact de celui-ci sur son comportement est très important. Un chien adopté aura ainsi plus tendance (même si cela n’est pas toujours une généralité) a montré plus de signes de dépression qu’un chien non adopté.

Les 3 signes de dépression les plus courants

Comprendre son chien n’est pas toujours chose facile. Voici néanmoins quelques indices pour décrypter une baisse de moral chez votre chien.

Un chien triste se reconnait par plusieurs signaux et notamment par un changement brutal de ses habitudes.

  • Changement d’appétit : si votre chien cesse de s’alimenter alors qu’il avait l’habitude de se ruer sur sa portion de délicieuses croquettes aux insectes, il sera nécessaire d’observer l’évolution de ce comportement pour ainsi décrypter au plus tôt les signes de dépression chez votre chien.
    • Il dort beaucoup : le sommeil chez un chien peut être un bon indicateur pour reconnaître un chien triste ou dépressif. Si votre boule de poils passe le plus clair de sa journée à dormir (exception pour les vieux chiens), il se peut qu’il soit déprimé.
      • Il s’isole : Si votre chien vous fuit et cherche à s’isoler, il souhaite ainsi retenir votre attention et vous communiquer quelque chose sur son état de santé.

         Les causes du comportement dépressif de votre chien peuvent varier mais sont souvent liées à un changement brutal de sa routine : déménagement, arrivée d’un enfant etc…

        La patience et l’observation sont donc les maîtres mots pour comprendre son chien et guérir son petit spleen.

         Les gestes à adopter

        Un chien triste a besoin d’être rassurer et d’évoluer dans un environnement routinier. Voici quelques gestes à adopter pour soulager son état de santé :

        • N’hésitez pas à remettre des repères avec lui : heures des repas et des balades fixes par exemple. Cela lui permettra d’évoluer dans un environnement stable et rassurant.
          • Ne le brusquez pas et privilégiez des stimulations douces (caresses, brossage) plutôt que des jeux trop physiques dans un premier temps.
            • Augmenter progressivement la durée des balades en fonction de son état, pour qu’il puisse se dépenser et sortir de son spleen.

               Si les signes de dépression chez votre chien persistent, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire ou un comportementaliste qui proposera des solutions personnalisées pour votre boule de poils.

              Nous utilisons des cookies