Publié par Marine de Saint Denis le

Confin’wouf : confessions d'un labrador

Chers mojo lovers, tout comme moi, vous avez sûrement dû lire le guide rédigé par les mojo cats vous indiquant comment gérer son humain pendant le confinement. Je tiens à vous dire que je suis en total désaccord avec ce qu’affirment ces râleurs de matous. Je vais vous expliquer pourquoi le confin’wouf est un avant goût du paradis et surtout quelles sont les meilleures techniques pour soutenir votre maître pendant cette période difficile pour lui.


Vive les chiens, vive le confin’wouf !

Comme je vous le disais précédemment, moi, j’ADORE le confin’wouf ! De quoi pouvons nous nous plaindre ? Nos maîtres sont constamment avec nous ! Sans aucune autre occupation, ils redoublent d’attention et de caresses. Nous redevenons le centre de leur univers ce qui est un juste retour de baballe. 

Je ne sais pas quelle mouche les a piqué, mais alors que mes maîtres trainaient souvent des pieds pour me promener, désormais tout le monde se bat à la maison pour sortir avec moi ! Ils sont tous devenus des sportifs de haut niveau en quelques jours. C’est incroyable ! Ils font tellement de joggings que je commence même à avoir mal aux pattes ! Enfin je ne vous cache pas que je commence à me demander si ce n’est pas plutôt moi qui les promène…

Récemment, mes maîtres se sont étrangement mis à faire d’énormes réserves de nourritures. Alors qu’au début ce remue ménage m’avait rendu un peu perplexe, j’ai rapidement réalisé qu’ils avaient également fait des réserves de croquettes ! De croquettes je vous dis !! Mon rêve devient enfin réalité ! Le dieu tout puissant de tous les toutous nous a entendus !

 

Chien labrador confinement croquettes

 

Plan de secours aux humains

Entant que labrador d’exception, ma fidélité est sans faille ! C’est pourquoi je vous ai compilé toutes les super techniques que j’utilise moi-même avec succès sur mes maîtres :

  • Avec le confin’wouf, mes maîtres n’ont plus vraiment d’interaction sociale. Ils m’ont toujours répété que la sociabilisation c’est pri-mor-dial. Je leur renifle donc les fesses régulièrement afin qu’ils puissent garder une vie sociale. Ils ont l’air si heureux !
  • J’ai également remarqué que mes maîtres ne peuvent plus faire de bise à leurs amis. En tant que labra’pote, je me charge de pallier ce manque de bisous en leur faisant régulièrement de grosses léchouilles sur leurs deux joues. En prime, ça leur permet de prendre une petite douche ce qui n’est pas du luxe au vu du relâchement récent de leur hygiène…
  • En parlant d’hygiène de vie, mes maîtres m’ont l’air bien déréglés dans leurs habitudes à rester ainsi à la maison. J’ai donc décidé de les aider à se réveiller le matin en aboyant tous les jours à heure précise, environs 6h30 du matin, pour qu’ils m’emmènent faire mes besoins dehors. Eux qui sont si partant pour me promener en journée, ça doit vraiment les rendre heureux !

 

confinement chien labrador

  • Enfin, en tant que labrador, la tristesse ne fait pas partie de mon monde. C’est pourquoi lorsque mes maîtres ont l’air déprimés, je leur transmet ma joie de vivre en courant partout dans leur appartement. Bon, il est arrivé que quelques objets sans importance tombent sur mon passage, mais qu’est ce que c’est par rapport à une bonne dose de rigolade ? J’ai également trouvé un très bon jeu qui a l’air de grandement les amuser : je joue à chat avec eux en leur volant leurs objets préférés. Bon je fais vraiment ça pour leur faire plaisir parce qu’en réalité ils sont un peu nuls, ils n’arrivent jamais à m’attraper et ils sont mauvais joueurs par dessus le marché !

 

Quelques points d’attention

Attention, ce n’est pas parce que nous sommes confinés que le danger a disparu pour nos maîtres. Certaines mauvaises langues diront que parce que je suis un labrador, je suis incapable de protéger la maison. C’est tout à fait faux. Sachez que tout intrus sera léché jusqu’à soumission totale et qu’ensuite je les frapperai à coup de queue. Vous êtes prévenus.

Enfin, soyez prêts pour pâques, la rumeur dit qu’il y aura du chocolat caché partout dans le jardin ! Enfin caché pour les humains, car vous et moi vous savez que les chocolats sentent tellement fort que ce n’est pas un tas de feuille qui va le cacher à nos truffes. Pour l’instant mes maîtres m’ont dit que je ne pourrai pas participer à la chasse aux oeuf. Je crie au scandale ! Affaire à suivre…

Je m’adresse à tous les toutous pour vous dire que oui nous aimons nos humains passionnément mais qu’il va falloir redoubler d’efforts pour rendre leur quotidien palpitant. Si avec tous mes bons conseils ils ne sont pas les plus heureux, je ne sais vraiment plus quoi faire ! Sur ce, je retourne faire ma sieste. C’est que c’est fatigant de faire plaisir à ses maîtres…


Signé Ottawa, la labrador la plus gourmande

 

Chien labrador confinement

Nous utilisons des cookies