📧-20% en vous abonnant à la newsletter 📧

Publié par Daphné de Tomojo le

Réchauffement climatique : la contribution des chiens et chats

Une étude inquiétante

L'américain Gregory Okin a mené une étude cherchant à déterminer l’impact environnemental des chiens et des chats domestiques aux États-Unis et le résultat fait froid dans le dos : leur nourriture serait responsable de l’émission de 64 millions de tonnes de gaz à effet de serre supplémentaires par an. Et quand on sait qu’il y a environ 163 millions de ces boules de poils aux États-Unis, on ne peut que s’inquiéter ! En effet, leur nourriture, à base de viande principalement, est un véritable fléau pour l’environnement et contribue au réchauffement climatique d’une manière considérable.

Cet impact environnemental est semblable à celui de 13,6 millions de voiture et ne peut pas être négligé. Gregory Okin a même comparé la consommation de viande des chiens et des chats domestiques américains à la consommation humaine de tous les pays de la planète et elle arrive au cinquième rang ! Derrière celle des Américains, des Chinois, des Russes et des Brésiliens.

Et en France, ça donne quoi ?

En France, ces animaux domestiques sont moins nombreux mais leur impact environnemental reste ici encore considérable. En effet, la France possède 20 millions de boules de poils domestiquées et selon l’étude de Okin, cela représente une émission de 8 millions de tonnes de CO2 supplémentaires par an.

Il est donc urgent de trouver des solutions et/ou des alternatives pour essayer de réduire l’empreinte environnemental de nos animaux. Si leurs croquettes sont la principale cause de leur lourd impact sur l’environnement, d’autres facteurs y participent également !

La litière des chats, les soins ainsi que les jouets de nos fidèles compagnons peuvent également ne pas être écologiques du tout. Pour savoir comment rendre votre chat un peu plus éco-responsable, rendez-vous sur notre article blog "comment réduire l’impact environnemental de son chat ?"

Et pour ce qui est de l’alternative écologique à leur nourriture à base de viande, une seule solution : les croquettes aux insectes Tomojo. Des croquettes qui utilisent moins de nos précieuses ressources naturelles et qui émettent bien moins de gaz à effet de serre que n’importe quelles autres croquettes à base de viandes.

N’hésitez pas à consulter notre article blog « des croquettes écologiques contre le réchauffement climatique » pour en savoir plus !

Nous utilisons des cookies