Publié par Heloïse de Tomojo le

L'alimentation du chien : protéines et glucides, on vous explique tout !

Tout comme l’Homme, le chien a des besoins nutritionnels précis. L’alimentation du chien requiert un apport en glucides, protéines, lipides, fibres, vitamines et minéraux particulier. Sujet très souvent controversé, le docteur vétérinaire Éric Charles,  spécialiste du « Pet Food » vous explique tout.

Anatomie du chien : le système digestif

Avant de parler de l’alimentation du chien, il est important de faire un point sur l’anatomie du chien et notamment son appareil digestif.

La paroi intestinale du chien est formée, tout comme chez l’Homme, de cellules appelées cellules épithéliales. Ces milliers de cellules intestinales fonctionnent comme un filtre entre « l’extérieur » et « l’intérieur » du corps du chien.

Lors de la digestion, les aliments sont dégradés et transformés en plus petits composés appelés nutriments. Les glucides, les protéines, les lipides, les fibres, les vitamines et les minéraux sont des nutriments. Ces derniers sont absorbés au niveau des cellules intestinales pour passer dans le sang afin d’être distribués à l’ensemble de l’organisme de votre chien pour permettre son bon fonctionnement.

Mais cette digestion ne se fait pas toute seule. Des milliards de bactéries vivent dans l’intestin de votre chien (et dans le vôtre aussi d’ailleurs !) formant un véritable écosystème : c’est la flore intestinale. Elles permettent à votre chien de digérer ce qu’il mange. Plus la flore intestinale est en bonne santé plus l’appareil digestif de votre chien sera résistant.

Les cellules intestinales et la flore intestinale jouent donc un rôle primordial dans le maintien en bonne santé, c’est pourquoi il est important d’en prendre soin en surveillant l’alimentation de votre chien.

Utilité et nocivité des glucides

Les glucides peuvent être classés en deux catégories : les glucides digestifs et les glucides digestibles.

Les glucides digestifs sont les fibres, le mucilage ou encore les pectines. Ces composés ne sont pas assimilés par l’organisme. Les chiens ne sont pas capables de les digérer car ils ne disposent pas des bactéries capables de le faire (contrairement aux ruminants). Mais ce type de glucides est indispensable pour le bon fonctionnement de l’intestin : ils sont utilisés par les bactéries pour leur bon développement.

Une alimentation trop riche en glucides digestifs peut finir par irriter la paroi intestinale et provoquer une colique chronique chez votre chien.

Les glucides digestibles sont quant à eux la principale source d’énergie pour votre chien. Il s’agit notamment de l’amidon qui sera ensuite transformé en glucose lors de la digestion. Le glucose est le composé utilisé comme source d’énergie par toutes les cellules de l’organisme. Il est notamment utilisé par les muscles et stocké dans le foie. De plus il fournit presque toute l’énergie consommée par le cerveau !

Il est donc très important de les inclure dans l’alimentation de votre chien, mais les excès peuvent avoir un effet néfaste sur sa santé.

Si l’alimentation du chien est trop riche en amidon tout ne sera pas utilisé. Ce qui n’est pas absorbé dans le sang est utilisé par la flore intestinale pour son développement. Mais un surdéveloppement d’une bactérie comme E.Coli agit négativement sur la qualité de la paroi intestinale.

Par conséquent il y a une diminution de la qualité d’absorption des nutriments : les matières fécales sont plus molles et votre chien peut souffrir de gaz ou de diarrhées.

Risques liés aux aliments hyper-protéinés

Les protéines sont l’un des nutriments principaux pour l’alimentation des chiens. La consommation de protéines permet de couvrir le besoin en acides aminés essentiels : 10 chez le chien.

Les protéines constituent en grande partie les muscles, les os ou encore la peau où elles ont un rôle structurel. On les retrouve également dans les hormones ou les enzymes par exemple où elles ont un rôle fonctionnel.

Contrairement aux lipides et aux glucides, les protéines ne peuvent pas être stockées par l’organisme. Par conséquent, elles sont éliminées par ce dernier si elles sont en quantité trop importante dans l’alimentation de votre chien.

La destruction des protéines par le foie produit de l’urée. L’urée est un déchet de l’organisme toxique qui doit être éliminé. Le sang est filtré par les reins qui éliminent alors l’urée sous forme d’urine.

Si l’alimentation de votre chien est trop riche en protéines, les reins se retrouvent surchargés et l’urée n’est plus correctement éliminée. Il y a alors un risque d’auto-intoxication chez votre chien à cause de l’augmentation de la quantité d’urée dans son sang.

En conclusion, il est très important que vous fassiez attention à l’alimentation de votre chien pour que celui-ci reste en bonne santé. Une lecture attentive de la composition des croquettes de votre chien est donc conseillée.

Nous utilisons des cookies