Publié par Marine de Saint Denis le

Poulehouse : l’oeuf qui ne tue pas la poule !
Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir Poulehouse, la start-up qui révolutionne la filière de l’oeuf avec un nouveau mode de production responsable ! Une marque très inspirante qui nous incite à revoir les modes d’élevages actuels des produits animaux que nous consommons afin qu’ils soient plus respectueux de l’animal et de son bien-être.

Pourquoi un oeuf qui ne tue pas la poule ?

Une question qu’on peut naturellement se poser car en tant que consommateur, nous ne sommes pas toujours bien renseignés sur les techniques d’élevage habituellement pratiquées notamment celles des poules pondeuses.

Tout d’abord, pourquoi parle-t-on de poule pondeuse ? Parce qu’il y a différentes races de poules qui sont sélectionnées soit pour leur production de viande (les poulets de chair), soit pour l’ornement (les jolies poulettes de votre jardin !), soit pour leur production d’oeufs : les poules pondeuses. Elles sont donc choisies pour produire le plus d’oeufs possible, de vraies poules de compet’ !

On en vient à la question épineuse : pourquoi les oeufs tuent les poules ? En fait, ce ne sont pas les oeufs qui les tuent littéralement. Mais comme le “but unique” des poules pondeuses est la production d’oeufs, qu’elles soient élevées en batterie ou en plein air, elles sont gardées par l’éleveur les années où elles pondent beaucoup d’oeufs puis finissent à l'abattoir. Et oui, une poule ne produit pas la même quantité d’oeuf toute sa vie et pondra beaucoup juste après sa maturité sexuelle pour produire de moins en moins voire plus du tout à la fin de sa vie.

 

Poulehouse

 

Le résultat ? 50 millions de poules sont abattues/envoyées à l’abattoir chaque année en France car à 18 mois, une poule pondeuse devient moins productive (et donc moins rentable) alors qu’elle peut vivre en moyenne 6 ans. Quant au sort des poussins mâles, il est lui aussi scellé puisqu'ils sont tués à la naissance.

Cruel me direz-vous ? Seulement une poule qui ne produit plus beaucoup et un mâle qui ne donnera jamais d’oeufs sont chères à nourrir pour le revenu qu’ils amènent. Et au vu des prix bas imposés par la grande distribution, il est impossible financièrement pour les éleveurs de garder un animal qui ne produit plus assez ou pas du tout. C’est là que Poulehouse apporte son alternative !

Poulehouse, l’entreprise qui apporte une alternative à l’élevage industriel de poules pondeuses

Face à ce constat : une durée de vie de 18 mois pour une poule qui pourrait vivre 6 ans, Fabien, Sébastien et Elodie ont voulu inventer une alternative. C’est ainsi que Poulehouse est née ! Un mode de production responsable, plein air et sans abattage dans une ferme du Limousin dans un premier temps puis chez des éleveurs partenaires par la suite.

 

Poulehouse

 

Leurs engagements ?

  • Arrêt de l'abattage des poules : les poules meurent de mort naturelle !
  • Arrêt de la mort des poussins mâles : Poulehouse collabore avec la start-up allemande Seleggt qui a mis en place une technique qui permet de connaître le sexe d’un embryon à 9 jour de couvaison, il est ainsi encore incapable d’interpréter la douleur. Ainsi, seuls les oeufs femelles continuent d’être couvés !
  • Arrêt de l'épointage : technique visant à couper partiellement le bec d’une poule peu après sa naissance pour éviter que les poules ne se piquent entre elles. L’épointage est en général nécessaire lorsque les poules sont nombreuses dans un espace réduit, sans épointage elles se mutilent alors mutuellement.
  • Producteurs mieux rémunérés : ce sont les agriculteurs qui nous nourrissent tous les jours. Ils méritent donc d’être rémunérés justement et de vivre dignement de leur travail, d’autant plus lorsqu’ils respectent le bien-être animal.

 

Poulehouse

 

Pour arriver à ces engagements pour le bien-être animal, les coûts sont réintégrés dans le prix de l’oeuf. Le consommateur paie donc ses oeufs au juste prix et participe ainsi à l’évolution de la filière vers un mode de production plus juste pour les éleveurs et plus respectueux du bien-être animal.

Pourquoi ça nous donne le mojo ?

Chez Tomojo, le bien-être animal est une évidence : nous oeuvrons chaque jour pour apporter le meilleur à nos animaux avec nos croquettes à base d’insectes, un aliment sain et écologique. Notre élevage d’insectes respecte un cahier des charges bien précis qui respecte leur bien-être. C’est pourquoi l’engagement de Poulehouse nous touche tout particulièrement, nous souhaitons voir plus d’entreprises valorisant le bien-être animal fleurir dans les prochaines années !

Envie de suivre les poules dans leur quotidien ? Vous pouvez les voir gambader dans leur champ en live sur la CocotTV de Poulehouse !

Nous utilisons des cookies