Adopter un chiot en 4 étapes

C’est décidé, vous voulez adopter un chiot. Vous imaginez déjà les moments papouilles, les balades dans les parcs ou encore lui lancer la balle. Mais adopter un chien n’est pas à prendre à la légère. C’est un engagement sur le long terme et vous devez donc vous poser plusieurs questions en amont, pour assurer une belle vie à votre futur chien. Retrouvez dans cet article toutes les choses à connaître avant d’adopter votre chiot.

Êtes-vous prêt à avoir un chiot ?

La première étape est de déterminer votre aptitude à accueillir et à élever un chiot. Adopter un chien revient à agrandir la famille et demande :

  • des responsabilités
  • du temps 
  • de l’argent

1- Prêt pour assurer des responsabilités

En effet, adopter un chiot n’est pas quelque chose d’anodin. Vous devez être sûr de pouvoir combler ses besoins. Pour son évolution dans la vie et pour lui assurer une bonne relation avec les autres animaux et les humains, un certain nombre de connaissances doivent être acquises pour son éducation canine. Vous devez vous impliquer dans celle-ci pour faire de lui un animal social, en bonne santé et équilibré pour qu’il devienne votre meilleur ami.

2- Suffisamment de temps à lui accorder

Avant d’adopter votre chiot, vous devez aussi déterminer si votre activité professionnelle permettra de lui accorder suffisamment de temps. Un chien a besoin de sortir au moins une fois par jour pendant quelques dizaines de minutes. Vous devez également prendre du temps pour le brosser, s’occuper de lui, jouer avec lui et lui faire des papouilles. Si vous avez la possibilité de l’emmener sur votre lieu de travail ou si vous pratiquez le télétravail, c’est le mieux pour votre chiot. Celui-ci est avant tout un bébé et ne doit pas rester seul une journée entière.

3- Capable financièrement de couvrir ses besoins

Vous devez enfin vous assurer d’avoir les ressources financières nécessaires pour adopter un chiot. Il faut prévoir les frais vétérinaires, comme la puce électronique, le tatouage, les vaccins, etc… Mais également tous les accessoires qui lui seront nécessaires au quotidien pour une vie confortable et agréable. Et enfin les frais de nourriture qui peuvent s’avérer important en fonction de la taille de l’animal. Adopter un chien est donc une décision importante qui doit être mûrement réfléchie.

Comment bien choisir son chiot ?

La deuxième étape est de connaître les critères pour bien choisir votre chiot. Les chiens sont différents suivant les races. Ils n’ont pas les mêmes caractères, pas les mêmes besoins, sont plus ou moins faciles à éduquer et coûtent plus ou moins chers.

1- Tel chien, tel maître - l’importance du caractère

Que vous adoptiez votre chiot dans un refuge, chez un éleveur ou auprès d’un particulier, vous ne devez pas vous fier uniquement à la bonne frimousse de celui-ci. Les caractéristiques comportementales de la race sont à prendre en compte afin de nouer une relation harmonieuse avec votre chiot qui deviendra ensuite chien. Car le chiot en grandissant va évoluer et peut ne plus correspondre avec votre caractère, et devenir alors plus un poids qu’un compagnon. Vous devez donc déterminer votre personnalité et savoir quelle éducation vous donnerez à votre chiot. Si vous êtes quelqu’un de calme ou d’énergique, d’autoritaire ou de laxiste, vous ne donnerez pas la même éducation. Apprenez à vous connaître avant d’adopter un chiot pour être heureux avec lui, et que lui-même soit heureux avec vous.

Voici déjà quelques pistes que vous pouvez explorer en fonction de votre personnalité :

  • Vous êtes dynamique et sportif ? Teckel, Berger Allemand, Golden Retriever, Boxer
  • Vous êtes calme et aimez la tranquillité ? Cavalier King Charles, Chihuahua, Bouledogue Anglais
  • Vous aimez la vie de famille ? Labrador, Leonberg, Caniche, Cocker
  • L’élégance est importante pour vous ? Dogue Allemand, Yorkshire, Shih-Tzu

2- Pensez à sa taille adulte

Bien sûr, la taille adulte est également à prendre en compte. Votre chiot ne restera pas petit toute sa vie. Un léonberg, par exemple, sera plus compliqué à emmener en vacances qu’un westie. De plus, les grands chiens demandent une éducation canine importante pour assurer une relation saine et une surface d’habitation/un jardin plus important. La taille adulte va de paire avec ses besoins en nourriture. Plus un chien est de grande taille, plus il vous coûtera cher en nourriture. Vous devez donc estimer le budget que vous pourrez lui accorder avant d’adopter votre chiot, pour qu’il ne devienne pas un gouffre financier.

3- Vérifiez son état de santé

Avant d’adopter un chiot, même s’il a une frimousse toute mignonne, il est important de vérifier s’il est en bonne santé. Le chiot doit présenter :

  • un poids et une taille normale (il ne doit pas être plus gros ou plus mince que le reste de la portée)
  • des oreilles et des gencives roses avec une bonne odeur
  • un poil soyeux et pas de taches rouges sur la peau
  • des fesses propres sans signe de diarrhée, de sécheresse ou d’incontinence

4- Demandez conseils

Choisir son chiot est donc une étape primordiale qui donne du temps et de la réflexion. Vous devez vous renseigner avant de passer le pas pour assumer pleinement les responsabilités par la suite. N’hésitez pas à demander conseil directement dans des élevages. Les éleveurs sont des spécialistes et sauront vous donner mille et un conseils pour bien choisir votre chiot.

Comment bien préparer son arrivée ?

Vous y êtes ! Vous avez pris votre temps, vous avez bien réfléchi et vous êtes prêt à adopter un chiot et vous savez lequel. Bravo car ce ne sont pas des étapes faciles. Son arrivée approche à grands pas et il faut que tout soit prêt à temps. Dans un premier temps, sachez que l’âge légal d’adoption d’un chiot est de 8 semaines. Mais il est vivement recommandé d’attendre au moins 10 semaines avant de séparer le chiot de sa mère. En effet, pendant ces premières semaines, le chiot va apprendre de sa mère et va acquérir ses premières notions de vie avec les autres animaux et humains. Le séparer trop tôt, risque de créer chez le chiot des problèmes comportementaux, comme de l’hyper-attachement, une incapacité à rester seul, des phobies, ou de la malpropreté. 

1- Son premier doudou

Son arrivée chez vous sera une toute nouvelle aventure qui commencera pour lui. Il n’aura plus ses repères et habitudes de son premier foyer, donc il faudra tout faire pour qu’il se sente à l’aise et confiant. Si jamais votre chiot avait un doudou ou un jouet qu’il chérissait dans sa première famille, le garder chez vous sera très important et l’aidera à se sentir bien. Cette odeur familière le rassurera.

2- Son panier

Ensuite, un point essentiel pour assurer une arrivée agréable et dans de bonnes conditions pour votre chiot est son panier. Il sera à la fois son petit coin de bien-être et d’éducation. Le panier pour votre chiot doit être disposé dans un endroit calme mais pas isolé. Il sera plus à l’aise de vous sentir régulièrement près de lui. Il doit également être confortable et nous vous conseillons de le prendre directement pour sa taille adulte. Choisissez- le avec une housse lavable pour garantir une meilleure hygiène.

3- Son collier

Un bon collier doit être ajusté et un peu lâche. Vous devez pouvoir passer deux doigts mais pas plus pour ne pas qu’il réussisse à l’enlever. Pensez également à vérifier régulièrement le collier, car votre chiot va grandir et le collier sera de plus en plus serré. Vous pouvez munir le collier d’une plaque d’identification qui permettra de retrouver plus facilement votre chien si celui-ci s’échappe.

4- Ses gamelles

Pensez évidemment à prévoir des gamelles pour que votre chien puisse manger de bonnes croquettes Tomojo et boire de l’eau propre. Celles-ci doivent être régulièrement nettoyées pour le confort de votre chiot. Nous vous conseillons des gamelles en métal ou faïence plutôt qu’en plastique pour ne pas altérer le goût de la nourriture.

5- Ses accessoires beauté

Brosser votre chien est important pour enlever ses poils superflus, et lui assurer un beau pelage. Pour approfondir le brossage vous pouvez également utiliser l’étrille, qui sera particulièrement efficace pour les chiens à poils mi-longs et longs. Puis pour son hygiène bucco-dentaire, vous pouvez utiliser une brosse à dents spécifique pour chien avec un dentifrice aux enzymes. Pour couronner le tout, nos friandises Moush haleine fraîche contribueront à la protection de la plaque dentaire. Et bien sûr du shampoing doux pour chien afin de le nettoyer de temps en temps. Ne lui donnez pas de bain ou de douche trop souvent pour ne pas altérer sa protection naturelle. Nous vous recommandons de commencer dès son plus jeune âge ces habitudes toilettage pour que ce soit plus facile à l’avenir.

6- Ses jouets

Un chiot est très joueur et demandera sans cesse votre attention et de passer du temps avec vous. Donc proposez lui des balles, des cordes ou des os en caoutchouc. Cela lui permettra à la fois de ne pas s’ennuyer et aussi de sauver vos pieds de chaises. Prévoyez des jouets suffisamment grands et solides pour que votre chiot ne les avale pas.

7- Un espace sécurisé

Il est important que les espaces auxquels votre chiot aura accès soient sécurisés et évitent qu’il ne fugue. Si vous avez un jardin, faites bien le tour de celui-ci afin de vous assurez qu’il n’y ait pas de trou dans la clôture par lesquels il pourrait passer. Assurez-vous aussi qu’il n’y ait pas de choses pouvant le blesser, telles que des bouts de verre, de ferraille, ou autre. Puis, que ce soit dans la maison ou à l’extérieur, pensez à mettre en hauteur ou dans des lieux fermés tous produits toxiques, tels que de la javel ou du désherbant. Également, si vous avez un balcon, vous pouvez le sécuriser avec un brise-vue qui évitera que votre chiot ne se coince la tête entre les barreaux du garde-corps.

Adopter un chiot est donc quelque chose qui se prépare bien en amont. Pour son confort et son bien-être, créez lui un espace tranquille pour lui avec son panier, un bol d’eau et de la nourriture. Cet espace sera rassurant et votre chiot se sentira bien.

Comment lui offrir une vie incroyable ?

Nous y sommes, le Jour J est arrivé, votre nouvelle boule de poils débarque dans votre vie. Vous avez tout prévu à la maison pour un accueil chaleureux, douillet et rassurant. Ces premières semaines et premiers mois vont être déterminants pour la relation que vous aurez avec votre chiot et pour son développement personnel. Il doit bénéficier de tout ce qu’il faut et continuer son apprentissage de la vie en société.

1- Choisissez les bonnes croquettes

L’alimentation de votre chiot sera très importante pour sa croissance. Un chiot a des besoins en énergie spécifiques et différents du chien adulte. Il est en effet en pleine croissance et a donc besoin de croquettes pouvant apporter toute l’énergie nécessaire pour répondre à ses besoins vitaux. Pensez également à faire une transition avec votre chiot si vous changez de ses croquettes d’avant. Mélangez ses anciennes croquettes avec les nouvelles puis petit à petit réduisez la dose d’anciennes pour ne finir qu’avec les nouvelles. Pour en savoir plus sur comment nourrir votre chiot, cliquez ici.

2- Protéger la santé de votre chiot

Tout comme nous, les chiots peuvent tomber malade et avoir des accidents. Il est donc judicieux de souscrire à une assurance pour prévenir les potentiels frais médicaux futurs. De nombreuses formules existent et assurer votre chien jeune coûte d’ailleurs moins cher. Assurer votre chien vous aidera à surmonter des frais de santé élevés. Il est également important de bien sélectionner votre vétérinaire et d’avoir confiance en lui. Prévoyez une première visite médicale pour votre chiot pour lui constituer son dossier et que votre vétérinaire le rencontre et l’examine.

3- Présentez votre chiot aux autres animaux de la maison

Pour une cohabitation harmonieuse, il est important que votre chiot soit correctement présenté aux autres habitants. Laissez votre chiot faire connaissance avec le chien déjà présent en portant davantage votre attention sur celui-ci pour qu’il ne ressente pas ce nouveau venu comme une menace. Quant au chat, il se peut que cela prenne davantage de temps mais généralement une bonne relation s’installe au bout d’un temps.

4- Eduquez votre chien dès le début

L’éducation canine est primordiale pour qu’une relation saine s’installe entre vous et votre chiot sur le long terme. Vous ne devez pas vous laisser dépasser par votre chiot, celui-ci doit vous respecter mais pas vous craindre. Vous devez tous les deux être heureux de vivre ensemble. L’éducation canine passe déjà par la propreté. Sortez régulièrement votre chiot même s’il ne le demande pas pour qu’il fasse ses besoins, et impérativement après chacun de ses repas. Si jamais vous devez vous absenter pendant quelques heures, sortez le avant de partir pour ne pas avoir une mauvaise surprise à votre retour. Il est également important que vous le félicitiez quand il fait ses besoins dehors. Il comprendra que c’est la bonne chose à faire. A l’inverse, le gronder à votre retour s’il a fait ses besoins dans la maison ne servira à rien et sera contre productif. Il ne comprendra pas pourquoi il se fait gronder. Seulement si vous le prenez sur le fait vous pouvez le réprimander, mais sans hausser le ton et encore moins physiquement.

Cela va de même avec d’autres bêtises, comme le canapé éventré ou les plantes déterrées -self control, tout va bien-. Il est également important qu’il soit habitué aux règles dès son plus jeune âge pour que ça devienne des automatismes et qu’il sache quoi faire et ne pas faire. Par exemple, le mot “non” signifie pas bien, ne fait pas ça et il comprendra si on lui enseigne rapidement. Lui enseigner également “assis”, “couché”, “donne la patte” est important. Vous ne devez aussi tolérer aucune marque d’agressivité. En tant que chiot il aura tendance à tester de nouvelles choses, à tester vos limites, et vous devez imposer les limites. Ces règles sont indispensables pour une cohabitation sereine avec votre chiot et pour que vous soyez tous deux épanouis.