Panier 0
  • Votre panier est vide.

Publié par Margaux Rusalen le

COP 25 à Madrid : quels enjeux ?

La COP 25, initialement organisée au Chili, s’est ouverte le 2 décembre à Madrid et s'y tiendra jusqu’au 13 décembre prochain. 
Qu'est-ce que la COP25 ? Quels enjeux sont au cœur de cette rencontre ? Qu’est-ce que la neutralité carbone ? On vous explique tout ici. 

Qu'est-ce que la COP25 ? 

La COP ("conference of parties") est une conférence de pays qui se tient chaque année avec le soutien des Nations Unies, visant à lutter collectivement contre le réchauffement climatique. 
Les pays participants sont des nations qui se sont engagées à respecter la convention de l’ONU (1994) sur le réchauffement climatique ainsi que les Accords de Paris (COP21 de 2015).

Ces deux semaines de conférences permettent de faire le point sur les efforts en matière de réchauffement climatique effectués au niveau national, mais aussi international.

Comprendre ces 4 dernières années pour comprendre la COP25

Afin de mieux comprendre les enjeux de cette COP25 à Madrid, il convient de remonter 4 années en arrière !
En 2015 lors de la COP21, ont été établis les Accords de Paris : un consensus universel entre pas moins de 195 pays a alors été trouvé, véritable victoire dans l'histoire des négociations internationales sur le climat. Ces accords dressent un objectif commun : compte tenu de l'état d'urgence, chaque pays s'engage contenir la hausse des températures bien en dessous de 2°C et de s'efforcer à la limiter à 1,5°C. 
En 2018, la COP24 de Katowice, en Pologne, mit en place l'adoption des règles d'applications précises des Accords de Paris. 

Ces processus de négociations de la COP25 sont effectivement longs et bien complexes : les règles construites lors de ces conférences sont nombreuses et très détaillées. Il est de plus très difficile de dégager une norme commune et d'arriver à un consensus quand 197 états sont en discussion avec des systèmes sociaux, politiques, avec des intérêts différents ! 


Quels sont les acteurs de la COP25 ? 

La COP25 à Madrid, ce sont 20 à 25 000 participants du monde entier qui se rassemblent sur ces deux semaines. On retrouve ainsi des représentants de gouvernements, mais également des participants non étatiques comme des ONG, des scientifiques, des entreprises, des syndicats,des représentants de la jeunesse,...

Les échanges ont donc lieu entre cette diversité de niveaux d'acteurs, permettant de segmenter davantage le travail de promotion des actions de protection de l'environnement, mais aussi afin réorienter les flux financiers sourcés des secteurs privés, mais aussi publics vers des développement de structures bas carbone.

Quels objectifs à l'issue de cette rencontre ? 

Depuis le 19ème siècle, l'homme a considérablement accru la quantité de gaz à effet de serre que l'on retrouve dans l'atmosphère, modifiant clairement l'équilibre climatique qui se manifeste par un réchauffement de la surface terrestre, avec toutes ses conséquences sur la biodiversité et ressources. 
Le rapport du GIEC est alarmant : la réduction des émissions des gaz à effet de serre n'est et ne sera pas suffisante !

DES EFFORTS SUPPLÉMENTAIRES
D'après le dernier rapport du GIEC adressé cet été, il est urgent selon les délégations de prendre des décisions plus ambitieuses en matière de politiques climatiques et environnementales.
L'objectif primordial de cette COP25 de Madrid est ainsi d'inciter les Etats à rehausser leurs engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre afin de respecter les Accords de Paris : contenir sous 2°C la hausse des températures due au réchauffement climatique !

LES MARCHÉS DU CARBONE
Point épineux de cette COP25 : redéfinir les règles d’application de l’article 6 de Paris sur les marchés du carbone. Ce sont des systèmes d’échange de quotas d’émissions de CO2, c'est-à-dire que les moins pollueurs peuvent vendre leur excédent carbone sous la forme de crédits à ceux qui polluent davantage. 

UNE "COP BLEUE"
Les océans sont à l'honneur cette année, thème choisi par la présidence chilienne qui n'a pas pu tenir la COP25 dans son pays. Au cœur des négociations se tiennent ainsi les problématiques atour de la protection de l’océan, mais aussi d'autres engagements et thématiques comme la biodiversité, l'économie circulaire, ou encore les villes et l'électromobilité. 


Quels objectifs pour la France ? 

La délégation française se porte responsable du bon déroulement de cette COP25, ayant été hôte 4 ans auparavant de la COP21 qui aboutit à l'écriture des Accords de Paris.
Elle a de plus mis en place un plan d'objectif neutralité carbone pour 2050 : elle s'engage ainsi à ne pas émettre plus de gaz à effet de serre que le territoire ne peut en absorber par l’intermédiaire des forêts, des sols,..

Une chose est certaine : il devient urgent que les nations se mobilisent davantage pour la réalisation des accords climatiques adoptés à Paris
Découvrez ici notre article sur le rapport du GIEC afin de mieux cerner les enjeux au cœur de cette COP25. 

Nous utilisons des cookies